EN FR

Objet du mois

Chaque mois, l’Ecomusée Creusot Montceau vous propose de découvrir un objet de ses collections, curieux, insolite et rare.

Juin 2022

En ce mois de juin, à l’occasion de la réouverture du jardin de la Villa Perrusson, l’Écomusée Creusot-Montceau vous propose de découvrir un objet représentatif de la démarche publicitaire de la société Perrusson-Desfontaines .
Les Perrusson-Desfontaines, sont des industriels céramistes à la tête de plusieurs fabriques de tuiles, briques et carreaux de pavement. Ils ont fait de leur demeure d’ Écuisses, construite à la fin du XIXe siècle et située à proximité immédiate de l’usine, un véritable catalogue publicitaire de leurs productions céramiques, grâce à ses nombreux décors de façade et de toiture.
Cette palette échantillon permettait de proposer au client potentiel une gamme d’émaux déclinables sur les différents produits choisis; tuiles, briques, éléments de construction ou de décoration. Le client pouvait ainsi personnaliser sa commande.
Un bas relief à figure féminine de style néo-classique en terre cuite non émaillée en occupe le centre, encadré par un décor de colonnes ioniques à volutes. Autour, comme sur une palette de peintre, sont disposées 18 nuances d’émaux stannifères, produits à partir d’oxyde d’étain. Ces émaux permettaient de protéger la terre cuite, tout en y apportant couleur et brillance. A la manière d’une brochure publicitaire actuelle, on trouve sur cette palette échantillon le monogramme et le nom de la société ainsi que son adresse.

© Ecomusée Creusot Montceau

Mai 2022

Durant le mois de mai, en clin d’œil à la Fête du travail aussi dénommée Journée internationale de lutte pour les droits des travailleurs, l’Ecomusée Creusot Montceau vous propose de découvrir deux communiqués de grève du bassin minier de Blanzy.

 

Ces deux tracts ont été diffusés par le Comité Central de grève des Houillères de Blanzy le 26 novembre 1947.

Ils font état d’une grève générale suite aux votes des ouvriers et appellent à une manifestation de l’ensemble de la population. Les revendications affichées sont avant tout salariales et financières.

Ces documents témoignent localement des grèves nationales de l’automne 1947. Provoquées par l’inflation, qui rend la vie de plus en plus chère, elles rassemblent syndicalistes et communistes dans les secteurs industriel, ferroviaire et minier. Elles mêlent revendications économiques et objectifs politiques dans un contexte de Guerre froide naissante.

 

Dans le bassin montcellien, ces grèves se déroulent du 25 novembre au 9 décembre. Elles annoncent la grève des mineurs de 1948, également nationale. Cet épisode, reprenant des revendications similaires mais plus violent, a marqué durablement la mémoire ouvrière.

© Ecomusée Creusot Montceau

Avril 2022

Cet objet est un dépôt de l’Hôtel-Dieu du Creusot : un moule à suppositoires à chaud. Pour le réaliser, du beurre de cacao était mélangé avec une poudre en un médicament actif. En laiton, il s’ouvre en 3 parties, sur les côtés, grâce à un système de vis.

  • A découvrir dans le hall du musée de l’Homme et de l’Industrie durant tout le mois d’avril.
© Ecomusée Creusot Montceau, Morgane Moello